jeux de rôles


personnages
Bleucyprès
Boom
Kara Pat
Troisous
résumés
aventure 1
intermede1
aventure 2
aventure 3
aventure 4
aventure 5
aventure 6
retour au menu Discworld
retour au menu JdR
retour chez Dragon Facétieux

Kara Pat

Le personnage a Lulu

Kara Pat, alchimiste

Kara Pat

Kara Pat vu par Sprotch
  • Description physique
    Kara Pat est de taille moyenne, de poids moyen, de couleur de cheveux brun moyen, de couleur de peau bleu pas du tout moyenne. Il est habillé d'un pantalon, d'une veste et d'une cape qui semblent avoir subies plus d'aventures que Cohen le Barbare; cet aspect est surtout du aux éxpériences explosives d'alchimie.
    Il porte des lunettes assez épaisses.

  • Personnalite et habitudes
    Kara est curieux, prudent, et doué pour les inventions. Il connait de nombreuses recettes de potions et d'onguents, ou plutot les improvisent à chaque fois, avec des résultats souvent inattendus.
    Il porte toujours sur lui en sac contentant un nécessaire d'alchimiste de base; tous ses produits sont contenus dans des pots en fers hermétiques (ou tentant de l'etre) afin de ne pas risquer des mélanges aux effets indésirables.
    Phrase typique : "reculez-vous un peu s'il vous plait, l'alchimie a beau etre une science exacte, on ne sait jamais"

  • Compétences
    Kara a déja été vu créant des effets pyrotechniques et des crèmes dépilatoires, ainsi qu'une poudre asphixiante et un remède pour dégager les sinus d'un troll ronflant.
    Il a apparement une certaine capacité à ingérer des pierres pour ne pas contrarier un troll.
    Il ne semble par contre pas très doué pour lancer des choses précisément,pour l'instant. Pour l'instant son expérince du lancer était : "lancer les choses loin de soi pour qu'elles ne vous explosent pas à la figure", ce qui demande plus des réflexes que de la précison. Son expérince de creme à bronzer a prouvé que sa notion des couleurs était plus que faussée.

  • Histoire

    Il y a longtemps, dans l'espace glissait la grande A'Tuin. Sur sa carapace constellée de cratères provoqués par d'importantes chutes de météorites elle supporte quatre éléphants sur les épaules desquelles repose le Disque Monde. Quoique, en observant de plus près les faits se déroulant sur ce disque, on se demande qui peut y reposer? C'est à cet instant précis que naquit Kara Pat qui devait plus tard embrasser la carrière d'Alchimiste (moins prestigieuse que celle de magicien certes mais au dessus de la profession d'épandeurs de lisier). Il était grand (1m80), athlétique (70 cm de tour de triceps), blond, bronzé, il sentait bon le sable tiède (car quant il est chaud il vitrifie). La dure profession d'Alchimiste (quoique moins pénible qu'égoutier d'Ankh Morpock ou celle de maître nageur dans l'Ankh) eue raison de ce corps superbe pour modeler Kara Pat au critères physiques plus communs chez les alchimistes du Disque Monde.

    Kara Pat est un individu petit (1m65, sans les pantoufles compensées) et chétif (moins de 50 Kg en tenue d'Adam). Rien ne le disposait a une carrière de Guerrier (trop petit pour les armures de plaques et il est capable de prononcer plus de trois mots, sans sortir son glaive) ou de Barbare (il est capable de prononcer plus de trois mots). Par ailleurs, une petite déficience visuelle (il ne voit pas un troll avant de se prendre une baffe sans ses culs de bouteilles et s'excuse auprès des lampadaires d'Ankh Morpock qu'il bouscule) et une légère surdité (le ronflement d'un troll éméché au sulfure lui parait un délicat flot cristallin) l'handicapent sans le rendre complètement impotent. Les mauvais traitements que lui ont infligé l'exercice de son Art (quarantaine àl'extérieur de l'enceinte de la ville, problèmes de voisinage, explosion et autres débordements (pardon, effets additionnels des réaction expérimentées), etc.) ont ainsi miné son physique si avenant. Je tacherais d'éviter toute allégorie sur le terme «miné», si je parle de nains, Boom va piquer une colère toute grise (Kara est daltonien) et si je parle de fruits, Troisous essayera de me vendre d'étranges chaussons aux pommes, où le client doit se battre avec les vers de la pomme et les mycoses qui demeuraient dans les chaussons avant qu'ils soient fourrés par l'empoisonneur, pardon, le marchand de saucisses précédemment cité.

    Il est vrai qu'il est doté d'un solide caractère. Ainsi, un troupeau d'ânes bougons et retraités (ce sont les pires) constituent, en comparaison de son entêtement, un groupe très ouvert et sympathique.
    Mais il existe quelques qualités à cet ensemble.

    Ainsi, Kara Pat a su s'adapter à son milieu naturel (pardon, saprofession). Des promenades au grand air, c'est à dire à plus de 30 Km de l'Ankh, et le besoin de combler ses déficiences visuelles lui ontpermis de développer un odorat si fin qu'il peut sentir des décharges minuscules de méthane (le pet de mouche est un gaz rare qu'il faut savoir saisir pour la confection de certains onguents). Il excelle dès lors dans l'élaboration de senteurs raffinées, comme son repousse-foule (l'Ankh est une rivière de pétales de roses en comparaison des effets odorants de ce produit) ou son parfum pour femme («Tout d'un coup un magicien vous offre des fleurs, c'est l'effet magique (NON, ALCHIMIQUE) de «Bourgeons Fleuris» de KP» (Kara a trouve le nom de ce produit en rapport avec ses qualités aphrodisiaques)). Il se concentre aussi grâce à ce don à l'élaboration de recettes délicates d'herbes de pâturages et de fleurs des champs (Il faut bien manger quelque chose en quarantaine). Son odorat se caractérise aussi par des sinus en mithril (expression naine, commune dans la profession), car ne pouvant pas toujours reconnaître à vue les produits qu'il utilise (99,99% des cas), Kara est forcé de les sentir.
    Par ailleurs, les différentes projections de produits et les incessantes fumerolles dans son laboratoire lui ont fait développé une vision périphérique (il est difficile de voir quand vos lunettes sont aspergées de produits caustiques (jamais toxiques, il n'en est pas mort jusqu'alors)), conditions nécessaires à la survie en milieu alchimique. Ainsi dans le cadre de son activité professionnelle, il a développé les outils de sa réussite (vivacité, résistance a la douleur, rétablissement rapide).

    Quant au sujet de sa couleur de peau, il lui semble être bronzé (il est daltonien) et ne comprend pas pourquoi son huile solaire est si peu populaire («regardez moi, je l'ai testée!). Il apparaît en effet d'un bleu électrique pour le commun des mortels (avec quelques reflets d'octarine pour les Magiciens). On l'a dès lors souvent confondu de part sa taille et sa couleur de peau à une espèce rare de lutins mycophiles, dont la principale mode est le port de bonnet phrygiens de couleur blanche.


  • Relations
    Pas encore fait